Le 21 octobre 2011, à Lorient.

Le Biche, dernier thonier à voile groisillon, construit en 1934, va échapper à la destruction, grâce à la détermination de quelques passionnés et au soutien de collectivités locales.

Visite_chantier_biche_21-10-11.jpg

Pour que ce sauvetage soit complet, il faut que Le Biche retrouve le large, déploie ses voiles et ses tangons. Il faut qu’il revienne à Groix et navigue à la pêche au thon.

Consolider nos racines, transmettre le sens marin, c’est une part importante de notre culture insulaire qui repose entre ses membrures, nous pouvons tous en bénéficier.

C’est l’objectif de l’association «Les Amis du Biche».

dapibus amet, Nullam quis fringilla leo ut dolor libero. Aenean