J’ai eu le plaisir de visiter une nouvelle fois le Centre de Médecine du Sport (CMS) de Bretagne sud. En présence du Préfet du Morbihan, nous sommes revenus sur la genèse de ce projet et avons pu échanger sur les nouvelles perspectives.

Créée en 2004 au sein du service de cardiologie de l’hôpital, le Centre de Médecine du Sport accueille les sportifs, qu’ils soient professionnels ou amateurs, afin de

  • Sécuriser la pratique ou la reprise du sport
  • Assurer le suivi médical des pratiquants
  • Promouvoir la santé par l’activité physique

Une équipe de médecins et d’infirmières réalisent en moyenne 2000 examens chaque année. L’ensemble de l’équipe participe activement à des temps forts de prévention, par exemple lors de la Littorale, de la Journée du Cœur ou encore de la Journée de la Forme initiée par l’Université de Bretagne Sud.

Pour l’avenir, le CMS entend franchir une nouvelle étape, conscient que l’inactivité a des conséquences dramatiques sur notre santé. On estime aujourd’hui à 12 heures le temps passé en position assise lors d’une journée de travail. Cette sédentarité entraîne surpoids, obésité, maladies cardio-vasculaires, elle est mise en cause dans des cas de cancers. A l’inverse, l’activité physique ou la reprise d’une activité permettent l’amélioration de la santé des individus.

Ce qui est vrai pour les adultes l’est aussi pour les enfants et adolescents, aujourd’hui trop inactifs.

C’est dans ce contexte que le CMS engage un projet de Maison de Sport Santé qui assurera l’interface entre les différents acteurs de la pratique sportive : patients chroniques, grand public, médecins de ville et hôpitaux, acteurs sportifs.

Je soutiens pleinement cette initiative que je crois fidèle à l’esprit du Plan national Sport Santé Bien-être, mis en œuvre par la Ministre des Sports, Roxana MARACINEANU.

ut neque. leo. diam amet, leo mi, quis, sem, elit.