Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, ont fait de l’école inclusive une priorité du quinquennat en allouant des budgets conséquents à son amélioration :

+ 500 Millions d’euros en 2 ans dédiés à la scolarisation des élèves handicapés, soit un investissement total de 2,4 milliards d’euros au sein du budget de l’Éducation nationale.

+ 200 Millions d’euros en 2 ans pour la création de solutions médico-sociales pour les enfants, soit un engagement total de 6,2 milliards d’euros en 2019.

L’école, en s’adaptant aux besoins particuliers des élèves, permettra d’apporter une réponse à chacun, quelle que soit sa façon d’apprendre.

 

Qu’est ce qui change pour cette rentrée scolaire 2019 ?

En Septembre 2019, on compte 23 500 nouvelles inscriptions d’enfants handicapés en établissements scolaires. Cela porte donc le nombre d’enfants en situation de handicap scolarisés à 361 000 dans les écoles dites ordinaires. 70 000 restent scolarisés dans des établissements médico-sociaux spécialisés.

De nombreuses mesures sont mises en œuvre pour mieux prendre en compte les enfants, quelles que soient leurs différences, et pour épauler les parents :

  • Une scolarisation des enfants en situation de handicap dès trois ans, comme tous les autres : une scolarisation précoce permet aux enfants d’entrer plus rapidement dans le langage, les habiletés sociales et les apprentissages.
  • Des démarches simplifiées pour les parents.
  • Une collaboration renforcée entre l’Éducation nationale et les professionnels médico-sociaux comme libéraux.
  • Des enseignants mieux formés et soutenus dans leur pratique (plateforme numérique Cap école inclusive, formations départementales, etc).
fringilla Nullam in ut risus elit. tempus dolor. Donec