Dans un courrier adressé au Président de l’Assemblée Nationale, la Garde des Sceaux se dit favorable à l’intégration des signes diacritiques des langues régionales et annonce un prochain décret à ce sujet.

Nous avons été nombreux à nous mobiliser ces dernières années, aux côtés de Richard Ferrand, Président de l’Assemblée nationale, et Loïg Chesnais Girard, Président de la Région Bretagne, pour défendre l’utilisation du tilde.

La naissance du petit Fañch, en mai 2017, avait une nouvelle fois mis en lumière la bataille judiciaire à laquelle devaient se livrer certains parents bretons.

Dans un courrier adressé à Richard Ferrand, la Ministre de la Justice s’est dite favorable à l’intégration des signes diacritiques des langues régionales dans les noms et prénoms. Elle y annonce qu’un projet de décret sur le sujet est en cours de finalisation.

Je suis très heureux de cette nouvelle et suivrai avec attention les résultats de l’étude d’impact qui précède la promulgation du texte.  

Documents joints

Nombre de documents : 1

porta. vel, dictum tempus elit. lectus