Depuis quelques années, smartphones, tablettes, ordinateurs et télévisions ont pris une place conséquente dans nos vies. S’ils ont pu un temps être présentés comme des outils pédagogiques intéressants, leur omniprésence dans la vie de nos enfants est aujourd’hui l’objet d’inquiétudes grandissantes chez les professionnels comme chez les familles.

Des études portant sur les effets de la surexposition aux écrans ont fait état de troubles du développement, de difficultés de concentration et d’apprentissage mais aussi de conséquences sur la vie sociale de l’enfant.

Considérant que la mise en place d’une politique de prévention constitue un enjeu éducatif mais aussi un enjeu de santé publique, j’ai saisi Monsieur le Ministre de l’Éducation et Madame la Ministre de la Santé.

Documents joints

Nombre de documents : 1

dolor ut Sed Lorem felis Aenean venenatis libero vel, sed