Si ce n’est déjà fait, je vous invite à regarder l’excellent documentaire de Marie Portolano et Guillaume Priou « Je ne suis pas une salope, je suis journaliste » récemment diffusé sur Canal+ et dans lequel des femmes, journalistes, témoignent des comportements sexistes qu’elles ont eus à affronter dans le monde du journalisme sportif.

Plus que des comportements individuels repréhensibles, le documentaire dénonce le poids et la persistance d’un système de domination. Au lendemain de sa diffusion, il a légitimement suscité une vague d’indignations mais aussi une attente forte à l’endroit des pouvoirs publics.

C’est donc pour appeler à franchir une nouvelle étape dans la lutte contre les violences sexistes que j’ai adressé une lettre et des propositions au Président de la République.

 

Documents joints

Nombre de documents : 1