Il y a quelques jours, quatre bâtiments de la Marine nationale engagés en opérations extérieures ont intercepté des navires transportant de très grandes quantités de stupéfiants. Comme l’a rapporté le ministère des Armées, le Porte-hélicoptère Dixmude a saisi, dans le golfe de Guinée, plus de six tonnes de cocaïne sur un navire en provenance d’Amérique du Sud. Parallèlement, en océan Indien, le groupe Jeanne d’Arc composé du PHA Tonnerre, de la frégate de type La Fayette Surcouf, et renforcé temporairement par la Frégate de surveillance Nivôse ont, en quelques jours, procédé à la fouille de plusieurs boutres. Ces trois bâtiments ont saisi en tout plus de huit tonnes de cannabis, environ 300 kg d’héroïne et plus de 450 kg de métamphétamines.
Cette saisie record de près de 15 tonnes nous rappelle, s’il en était besoin, que les faits de trafic et de consommation contre lesquels nous luttons sans relâche alimentent d’abord des organisations criminelles et terroristes.
Aussi, je tiens à me joindre à notre Ministre, Florence Parly, et à adresser ma reconnaissance et mes plus sincères félicitations aux équipages de notre Marine nationale, maillon essentiel dans la lutte contre le narcotrafic.