Le Ministre de l’Education nationale a présenté en conseil des ministres la réforme sur la modernisation du baccalauréat qui vise à prendre davantage en compte les efforts des élèves tout au long de leur parcours en classes de 1ère et Terminale et à préparer plus efficacement aux études supérieures.

Après la consultation lancée en novembre 2017 et confiée à Pierre Mathiot – qui a vu la participation de 40 000 lycéens – le Ministre Jean-Michel Blanquer a engagé une phase de concertation avec les organisations syndicales, les représentants des parents et des lycéens afin de dessiner les contours du futur baccalauréat.

Elevé au rang des symboles républicains, le baccalauréat ne semble cependant plus répondre aux défis d’aujourd’hui. D’une part,  parce que, fin d’un cycle d’études, il donne lieu à un nombre important d’épreuves en fin de terminale, sans réelle prise en compte des efforts fournis en 1ère et terminale. D’autre part, parce que, clef d’entrée dans l’enseignement supérieur, il voit aujourd’hui 61% de ses lauréats renoncer prématurément aux études dans lesquelles ils se sont engagés. 

C’est donc pour renforcer et redynamiser ce diplôme que le gouvernement propose un certain nombre de mesures, parmi lesquelles :  

–          Le lycée général ne fonctionnera plus en séries et proposera désormais 3 types d’enseignements : un socle de culture commune, des disciplines de spécialité choisies par l’élève, un temps d’aide à l’orientation pour accompagner et aider les élèves dans leurs choix. 

–          Les épreuves finales comptant pour 60% de la note comporteront 2 épreuves écrites portant sur les disciplines choisies par l’élève, 1 épreuve écrite de philosophie et un oral de 20 minutes portant sur un sujet étudié aux cours des années de 1ère et de terminale.

–          Le contrôle continu comptera donc pour 40% de la note finale et reposera sur des épreuves communes organisées au cours des années de 1ère et terminale.

Plus d’informations : http://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-un-tremplin-pour-la-reussite.html

 

Nullam felis venenatis, libero felis leo neque. quis, id Lorem dapibus