J’ai cosigné hier, avec une centaine de députés, un courrier à l’initiative de Pascale Fontenel Personne à l’intention de la Présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen, visant à protéger nos voyagistes, et avec eux le secteur touristique français, face aux pratiques abusives des compagnies aériennes et de leur représentant, l’IATA.

Le secteur touristique européen, représentant 50% du tourisme mondiale et 342 milliards de bénéfice, subit de très lourdes pertes avec la crise sanitaire sans précédent que nous connaissant. Les voyagistes (agences de voyage et TO) sont doublement lésés face à des compagnies aériennes qui imposent des avoirs de durées variables et non des remboursements comme le règlement européen 261/2004 le prévoit.

Le gouvernement français a été très réactif en prenant une ordonnance permettant aux voyagistes d’établir des avoirs valables 18 mois pour les prestations annulées du fait du Covid-19, sauf pour les « vols secs ». Ces avoirs sont garantis par les organes de garantie financière habituels. Connaissant les difficultés de trésorerie actuelles de nos entreprises du transport aérien, la pratique des avoirs par les compagnies aériennes ne peut être acceptable que si, et seulement si, elle est encadrée et garantie.

Pour plus de détails, ce courrier est disponible en pièce jointe.

Documents joints

Nombre de documents : 1

elementum massa ut felis neque. mi, ut