J’ai voté le projet de loi relatif à la protection des données personnelles. Ce texte permet de se mettre en conformité avec le « paquet européen » qui comprend notamment le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) et une directive applicable aux fichiers pénaux.

Il établit la majorité numérique à 15 ans, et accorde de nouveaux droits aux internautes comme l’effacement des données (droit à l’oubli) et la portabilité des données (récupération de ses données). La protection des données à caractère personnel, l’une des dimensions du droit au respect de la vie privée, est désormais consacrée comme un droit fondamental à part entière dans la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (article 8).

Documents joints

Nombre de documents : 1

ut commodo Lorem sem, venenatis, non Aenean libero ipsum mattis felis