Le Premier ministre, le ministre d’état, ministre de la Transition écologique et solidaire et la ministre des Transports ont présenté le plan vélo, élaboré suite aux Assises de la Mobilité.

En France, seulement 3% des déplacements quotidiens se font à vélo (contre 10% en Allemagne et 28% aux Pays-Bas). Ce n’est pas assez considérant les nombreux bienfaits du vélo, pour la santé comme pour l’environnement ! Ce plan ambitionne de tripler la part du vélo dans les déplacements quotidiens des Français pour atteindre 9% en 2024.

Comment ?

  • En développant des aménagements cyclables de qualité.  Un fonds national « mobilité actives », d’un montant de 350 M€, aidera les collectivités territoriales à financer des infrastructures permettant de réduire les discontinuités entre les pistes cyclables et de faciliter les franchissements dangereux
  • En luttant contre le vol. Le marquage des vélos – permettant à la police de restituer les vélos retrouvés à leur propriétaire – sera généralisé, et des mesures seront prises pour développer le stationnement dans les bâtiments et dans les gares.
  • En mettant en place un cadre incitatif, notamment fiscal. Tous les employeurs privés et publics pourront contribuer au frais de déplacement à vélo de leurs salariés via un « forfait mobilité durable » jusqu’à 400 €/an en franchise d’impôt et de cotisations sociales (l’Etat, en tant qu’employeur, proposera un forfait de 200€/an).
  • En créant une véritable culture du vélo. L’apprentissage précoce du vélo sera généralisé, en partenariat avec le ministère des Sports, l’Éducation nationale et la Sécurité routière.
felis libero. id massa venenatis, Donec at