En janvier dernier était installé le Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) chargé de revenir sur la pandémie de Covid-19 et les failles qu’elle a révélées dans notre système de santé. Les conclusions de ses travaux ont permis d’établir le plan Innovation Santé 2030 qui verra près de 7 milliards d’euros consacrés au domaine de l’innovation en santé.
Parmi les mesures-phare, le plan prévoit notamment un investissement de deux milliards d’euros dans les trois domaines de demain en santé : biothérapie et bioproduction de thérapies innovantes, santé numérique, maladies infectieuses émergentes et risques nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques. Un engagement fort dans des domaines pour lesquels la France dépend trop souvent des importations.
Le plan vise également à garder nos chercheurs et à accroître significativement les moyens dont ils disposent. Outre des mesures destinées à une vingtaine d’entre eux, seront également mises en place d’importantes subventions à l’intention des start-up et PME.
Une structure chargée d’impulser et de piloter la stratégie d’innovation en santé sera par ailleurs créée.
Financé dans le cadre du programme d’investissement d’avenir et des crédits européens, le plan doit contribuer à faire de la France un leader en matière d’innovation en santé et à rétablir une nécessaire souveraineté technologique et sanitaire.

Documents joints

Nombre de documents : 1