Le ministre des affaires étrangères espagnol a annoncé sa volonté d’aboutir à une position commune européenne sur la reconnaissance de la Palestine. Si cette démarche échouait, l’Espagne devrait reconnaître la Palestine de son côté. D’autres pays européens, comme l’Irlande, pourraient adopter la même attitude.

Il me parait important que la France soutienne cette initiative et affirme sa reconnaissance de l’Etat de Palestine !

C’est pourquoi j’ai cosigné une lettre adressée au Président de la République, avec mes collègues Bruno Joncour, Président du GEVI France-Palestine, Nadia Essayan et Hubert Julien-Laferriere, tous deux vice-président du GEVI France-Palestine, dans laquelle nous demandons que soit reconnue cette situation de fait. Vous pouvez retrouver ce courrier en pièce jointe.    

 

 

Documents joints

Nombre de documents : 1

risus et, tristique justo felis mattis Praesent ipsum elementum vel, porta.