Il y a plusieurs semaines, j’ai saisi le ministre de l’éducation nationale sur la place de la culture générale et de l’histoire-géographie dans la réforme du baccalauréat. Je vous invite à lire la réponse de notre ministre, conscient des enjeux.

Documents joints

Nombre de documents : 2

libero. ipsum efficitur. ultricies diam at Aenean