Avec la crise sanitaire majeure que nous connaissons, la reprise économique est difficile pour nos entreprises, y compris pour nos industries de défense. C’est pourquoi j’ai demandé au Président Macron que ces dernières soient parties prenantes au plan de relance post Covid.

Si nous voulons que nos entreprises françaises continuent à exceller face aux concurrents européens et internationaux, il paraît fondamental d’octroyer à nos industries de défense davantage les moyens d’investir dans des secteurs et des technologies de pointe : numérique, cybersécurité , intelligence artificielle, big data, robotique, système autonomes, vecteurs spatiaux, matériaux lasers, énergie dirigée, protection contre les drones et les attaques hypervéloces, desITARISATION, instruments de maîtrise des mers et océans, etc. 

Sans compter sur le fait que l’investissement de défense est un réel levier de croissance. En effet, selon une étude de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), plusieurs chercheurs démontrent qu’un euro investi dans la défense rapporte en fait 1.27 euro à court terme et 1.68 euros à long terme. 

Surtout, soutenir l’industrie de défense, c’est en effet, soutenir un levier de croissance, un fleuron français, nos centres de recherche et d’innovation, la dualité bien connue avec le civil et c’est également soutenir 200 000 emplois directs et 2000 entreprises dans nos territoires.

J’aimerais, enfin, rappeler que ces entreprises ont été efficaces pendant la crise sanitaire et ont contribué, à leur niveau, à la fourniture de nombreux équipements médicaux (tests de dépistage par exemple) et sanitaires (masques, surblouses de protection, etc).

J’ai donc sollicité le Président de la République afin qu’un plan de filière puisse voir le jour ces prochaines semaines. 

Vous pouvez retrouver mon courrier en pièce jointe.

Documents joints

Nombre de documents : 1

at commodo venenatis felis Donec Donec nunc tempus