Par la voix du Premier Ministre, Jean Castex, le gouvernement a présenté la semaine dernière son Plan de résilience économique et sociale, bâti pour faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine.

Face à l’agression de l’Ukraine par le Président Poutine et ses conséquences tragiques, la France et ses partenaires mettent tout en œuvre pour favoriser une issue diplomatique. Cependant, il était impératif, dès les premiers jours du conflit, de mettre en place des sanctions sans précédent à l’encontre de la Russie.

Ces mesures ne sont pas sans conséquence sur notre quotidien. Ainsi que l’a mentionné le Premier Ministre, « c’est le prix de la défense des principes fondamentaux de l’intangibilité des frontières et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ».

Gouvernement, élus et services de l’Etat – que je tiens à saluer – sont pleinement mobilisés pour identifier les impacts du conflit et des sanctions mises en œuvre sur la vie des ménages français et celle des entreprises.

Un plan de résilience économique et sociale a donc été présenté il y a quelques jours pour détailler mesures immédiates et plan d’action à moyen terme pour, notamment, atténuer notre dépendance à l’égard de la Russie, en particulier dans les domaines de l’énergie, des métaux critiques et de l’alimentation.