Le Service national universel commencera en juin dans 13 départements, pour une phase pilote. Environ 3000 jeunes seront appelés. Ce SNU se divise en deux phases obligatoires de 15 jours. Il est possible ensuite de poursuivre par une phase volontaire avec un engagement de 3 mois minimum. Le Morbihan fait partie des territoires retenus pour la phase pilote.

La phase pilote du SNU aura lieu pendant la seconde quinzaine de juin, dans 13 départements représentatifs de la diversité des territoires, dont un en Outre-mer.

Environ 3000 jeunes (qui sont dans l’année qui suit la classe de 3ème, qu’ils soient lycéens, apprentis ou jeunes travailleurs) seront appelés, recrutés sur la base du volontariat et avec un souci de mixité sociale et territoriale.  A cette mixité sociale s’ajouterait volontiers une mobilité géographique : ainsi un jeune de Creuse ne ferait à l’idéal pas son SNU dans la Creuse.

Phase 1

Ils seront hébergés dans des structures diverses selon les départements (internats, bâtiments du ministère des armées, centres de formation…) et regroupés au sein de maisonnées de 10, avec un tuteur et des encadrants plus expérimentés.

Cette phase de 15 jours sera marquée par des moments de « communion républicaine » : la journée commencera ainsi par le salut au drapeau et l’hymne national. La phase se terminera par une cérémonie présidée par le préfet autour des valeurs de la République. Les jeunes réaliseront par ailleurs diverses activités : activités à l’extérieur (courses d’orientation, parcours en forêt…), formation aux premiers secours, ateliers sur la protection de l’environnement… Cette phase permettra enfin de réaliser des bilans de santé, de maîtrise de la langue française, ou d’évoquer avec les jeunes leur horizon professionnel et leurs perspectives d’insertion.

Les armées seront mobilisées à plusieurs titres : elles participeront à la formation des encadrants (titulaires du Bafa, éducateurs spécialisés,…), et à plusieurs modules pédagogiques. Des anciens militaires participeront à l’encadrement.

Phase 2

La seconde phase obligatoire de 15 jours prendra la forme d’une mission d’intérêt général, entre juillet 2019 et juin 2020, pour les jeunes qui auront participé à la phase pilote de juin. Elle pourra s’effectuer auprès d’une association, d’une collectivité locale ou d’un corps en uniforme, sur 15 jours consécutifs, de façon perlée, ou tout au long de l’année.

Phase 3 (volontaire)

Viendra ensuite la phase volontaire, à partir de 18 ans, avec un engagement de 3 mois minimum. La date à laquelle le SNU deviendra obligatoire sera tranchée dans le courant de l’année.

facilisis ut in eleifend non vulputate, Praesent dolor velit, commodo