La professionnalisation des armées s’est accompagnée d’un effort majeur de féminisation. Florence Parly, ministre des Armées, a d’ailleurs déjà pris plusieurs dispositions en faveur de la mixité au sein du ministère avec le « Plan famille », la Loi de programmation militaire 2019-2025 et le dépôt d’un dossier pour l’obtention du label « Égalité ».

Nous avons, en France, la 4ème armée la plus féminisée du monde. Ce taux, qui peut apparaître satisfaisant, est en fait très hétérogène. En effet, il dépend beaucoup de l’armée et des fonctions considérées. Les femmes occupent en réalité très peu de postes à responsabilité.

Or, la mixité est un gage de performance opérationnelle, et la clé d’un lien renforcé entre les armées et la Nation. L’attractivité de l’institution et la fidélisation du personnel féminin restent donc un enjeu crucial. Les mesures prises par le ministère des Armées doivent donner envie et permettre à tous les talents, et en particulier féminins, d’y aller, d’y rester et d’y évoluer.

Au terme de 8 mois de concertation, Florence Parly a donc présenté aujourd’hui le Plan mixité du ministère des Armées, aux côtés de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, du général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre, de l’amiral Stanislas Gourlez de la Motte, major général de la marine nationale, et le général Alain Ferran, directeur des ressources humaines de l’armée de l’air. Ce plan mixité est présenté en 22 mesures ministérielles qui donnent un cadre général afin que les armées puissent ensuite le décliner.

Le Plan mixité fixe trois axes d’effort prioritaires :

Recruter : il faut donner envie aux jeunes femmes de rejoindre les armées pour constituer un vivier suffisant et permettre à un plus grand nombre de femmes d’accéder aux plus hautes responsabilités ;

Fidéliser : il faut fidéliser les femmes miliaires pour éviter qu’elles ne quittent la filière opérationnelle ou l’institution, faute de pouvoir concilier leur activité et leur évolution professionnelles avec leur vie personnelle ;

Valoriser : il faut mettre en valeur l’image des femmes dans les armées, afin de lever les appréhensions des candidates potentielles et renforcer la culture de la mixité au sein du ministère.

Pour atteindre ces objectifs, quelques mesures phares :

    • Diversifier les profils recrutés,
    • Assouplir la gestion pour l’accès aux grades et aux responsabilités afin d’assurer un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle,
    • Développer le mentorat pour l’ensemble des militaires,
    • Ou encore renforcer la féminisation du haut encadrement militaire.

 

Documents joints

Nombre de documents : 1

dolor tempus ante. Nullam id, elementum facilisis Donec commodo felis diam libero.