La France a accueilli à Paris le 6 avril dernier la conférence économique pour le développement du Liban par les réformes et avec les entreprises (CEDRE) en vue de soutenir l’économie de ce pays. La communauté internationale promet 11 milliards de dollars pour les infrastructures libanaises, ébranlées par les crises régionales.

Cette conférence a été ouverte par le ministre de l’Europe et des affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, qui a présidé les travaux de la première séance de travail. Le ministre de l’économie et des finances, M. Bruno Le Maire, a présidé la seconde. La conférence CEDRE a été clôturée par le président de la République, M. Emmanuel Macron.

L’objectif de la conférence CEDRE était, pour la communauté internationale, de soutenir le développement et le renforcement de l’économie libanaise dans le cadre d’un plan global de réformes et d’investissements d’infrastructures préparé par les autorités libanaises, présenté lors de la conférence.

Une cinquantaine d’Etats et d’organisations internationales se sont mobilisés pour aider le pays à financer son plan pluriannuel de développement. Une « urgence », selon Emmanuel Macron, pour préserver la stabilité d’un pays dont les infrastructures sont fragilisées par les crises régionales et notamment l’afflux des réfugiés de la Syrie voisine. Au total, le Liban récolte onze milliards de dollars de promesses de prêts et de dons.

Retrouvez le discours de clôture du Président de la République ici.

elit. commodo ante. diam risus. felis nec mattis vel, pulvinar