Le PLFSS 2018 s’inscrit dans la volonté du gouvernement de diminuer la dette publique et le déficit de la sécurité sociale. De réels efforts ont été fournis en ce sens. Ce budget porte également des mesures solidaires fortes comme la revalorisation de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, ou encore, 515 millions d’euros supplémentaires consacrés au financement des établissements et services accueillant des personnes âgées en perte d’autonomie ou des personnes handicapées.

L’assurance maladie prendra désormais en charge à 100 % une consultation unique de prévention du cancer du sein et du cancer du col de l’utérus pour les jeunes femmes âgées de 25 ans. Au-delà de son aspect solidaire, ce PLFSS est un budget tourné vers l’innovation comme la prise en charge de la télémédecine par l’Assurance maladie le démontre. Enfin, j’ai soutenu la vaccination obligatoire des enfants. La politique vaccinale conduite depuis plusieurs décennies dans notre pays a permis la disparition des maladies infectieuses. Se faire vacciner, c’est se protéger mais aussi protéger son entourage : il s’agit là d’une question de solidarité.

Documents joints

Nombre de documents : 1

ff7cb907821b7a1f21c392957cb12c75oooooooooooooooooooooooooooooo