Dans le cadre des discussions à Bruxelles sur la future Politique commune des Pêches 2014-2020 (PCP), je viens de rencontrer les représentants de la Pologne et de l’Irlande avec ma collègue députée européenne de St-Malo, Isabelle Thomas.

Lors de ces entretiens, nous avons constaté de nombreuses convergences sur les points clés et les échanges vont bien évidemment continuer. Ceci est d’autant plus important que ce sont nos amis irlandais qui vont présider l’Union Européenne de janvier à juin 2013.
J’ai également largement évoqué la situation de la pêche en eaux profondes mise en difficulté par Madame Damanaki, commissaire à la Pêche, qui prône l’interdiction de la pêche au chalut dans les deux ans. Pourtant, cette activité incarne bien la « Pêche durable » que nous appelons de nos voeux.
Avec les acteurs de Lorient et de Boulogne, je suis déterminé à démontrer, grâce aux évolutions technologiques et aux données scientifiques, qu’il est possible de concilier la viabilité des entreprises, la gestion équilibrée de la ressource halieutique et le respect de la biodiversité. La bataille continue…

3eac2493983d1ccf130a298f03f67d7777777777777777777777777