On a bien commencé l’année au port de pêche de Lorient pour évoquer l’après Brexit avec nos ministres Jean-Yves Le Drian, Clément Beaune et les représentant-es de la filière.

L’accord avec les Britanniques a été le fruit de notre mobilisation collective depuis 4 ans et il a permis d’éviter le pire : la réduction de nos capacités de pêche de 25% d’ici à juin 2026 (les Britanniques souhaitaient une baisse de 80%).

Pour l’avenir, nous allons garantir une bonne application de cet accord et bâtir la nouvelle relation avec le Royaume-Uni (un sommet bilatéral est prévu dans les 3 mois). Nous allons aussi soutenir nos entreprises (comme la Scapêche à Lorient) grâce à plusieurs outils : le Fonds Brexit de l’Union Européenne, le Plan de relance de la France, la politique des TAC/quotas (enjeu de la stabilité relative), l’engagement de Lorient Agglomération et de la Région Bretagne…

Nous restons donc mobilisés.

lectus eleifend ultricies consectetur ante. amet,