Dans un courrier adressé au Président de la République, j’ai demandé que des sanctions significatives et dissuasives soient envisagées par Paris et Bruxelles à l’encontre de l’Etat d’Israel et de ses dirigeants suite à la décision de l’annexion de la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes en Cisjordanie dès le 1er juillet 2020. En outre, j’ai sollicité la reconnaissance de la Palestine.

Le 20 avril dernier, MM. Benyamin Netanyahou et Benny Gantz ont scellé un accord de gouvernement prévoyant l’annexion de la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes en Cisjordanie dès le 1er juillet 2020. Cette annexion est illégale et met un terme à la solution à deux Etats prônée par la France et de très nombreux pays dans le monde.

Aussi, j’ai demandé que des sanctions significatives soient envisagées.

S’ajoute à cela une situation extrêmement inquiétante pour les Palestiniens dans leur pays. Dimanche dernier encore, deux policiers israéliens ont assassiné “par erreur” M. Iyad Hallak dans la Vieille ville de Jérusalem. Ce jeune autiste palestinien, âgé de 32 ans, a été tué par plusieurs balles et le nouveau ministre de la Défense a seulement parlé d’un “incident”. Ce nouveau drame ne peut rester sans réponse. En ce sens, j’ai demandé que toute la lumière soit faite concernant cet assassinat, révélateur des valeurs et des pratiques des forces de sécurité israéliennes.

Enfin, le moment est venu de rappeler que les Palestiniens « comptent aussi » en Palestine, dans les camps de réfugiés et aux quatre coins du monde… La reconnaissance de la Palestine serait un bon moyen de le prouver.

Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver mon courrier ci-contre.

Documents joints

Nombre de documents : 1

dolor justo libero. ipsum felis dictum Aenean massa