Actu

Retour de Palestine : la paix impossible ?

 

mardi 7 février 2012, par Gwendal Rouillard.

Le sens des Assises franco-palestiniennes à Hébron (janvier 2012).

Membre du groupe d’amitiés France-Palestine à l’Assemblée nationale, je suis allé du 23 au 25 janvier à Hébron, dans le cadre des Assises de la coopération décentralisée entre collectivités locales françaises et palestiniennes. Ces rencontres, placées sous la présidence de Mahmoud Abbas, président de l’Autorité nationale palestinienne, ont rassemblé plus de 200 personnes (voir le dossier de presse joint).

Pour cette troisième édition, ces Assises ont permis aux élus locaux et aux responsables administratifs des collectivités de parler partenariats, projets, acteurs et financements. Ensemble, ils ont très bien identifié leurs domaines d’action et de réalisation, notamment dans l’éducation (de l’école à l’université), la santé, la culture, l’eau, l’environnement, l’agriculture, les infrastructures, etc.

Concrètement, environ 60 collectivités françaises s’impliquent en Palestine : la ville de Paris à Ramallah, Lyon à Jéricho, Dunkerque à Gaza, la Région PACA à Hébron, etc. Leur action est coordonnée efficacement par le Réseau de coopération décentralisée pour la Palestine, émanation de Cités Unies France. De plus en plus de communes, d’agglomérations, de départements et de régions rejoignent d’ailleurs cette organisation.

Une contribution à la paix, mais quelle paix ?

Les femmes et les hommes qui portent ces projets sont animés par des valeurs de paix et de solidarités. Ils souhaitent contribuer, même modestement, à la création prochaine d’un Etat palestinien, souverain et viable, à côté de l’Etat d’Israël. Ils réfléchissent, ainsi, à leur implication nouvelle en matière de patrimoine depuis l’adhésion légitime, pleine et entière, de la Palestine, à l’UNESCO, en octobre 2011.

Pour autant, nous sommes confrontés à la politique de colonisation du Gouvernement israélien. Je peux témoigner, en effet, du développement des colonies israéliennes au mépris du droit international et des résolutions de l’ONU. Entre le « Mur » et les colonies, les dirigeants israéliens remettent en cause les « frontières de 1967 », Jérusalem-Est comme capitale de l’Etat palestinien et, en réalité, l’existence même de ce futur Etat.

Avec ces éléments politiques, diplomatiques et juridiques, je n’oublie pas « l’ambiance » de mon déplacement : interrogatoires à l’aéroport de Tel-Aviv sur les raisons de ma visite, intimidations de la police et de l’armée israélienne près de la « rue des Martyrs » à Hébron, passage de 2 heures au « Mur » pour aller de Bethléem à Jérusalem (le quotidien des Palestiniens), regards suspicieux permanents des soldats israéliens, etc.

A l’issue de ce séjour, je suis conforté dans mes convictions : le droit légitime des Israéliens à la sécurité dépend fondamentalement d’un accord de paix durable avec les Palestiniens. Le Gouvernement israélien, par son obsession sécuritaire, par sa logique d’enfermement, par sa colonisation rampante, par son discours belliqueux, par l’humiliation quotidienne qu’il inflige aux Palestiniens, sème les germes de l’injustice et de l’inacceptable.

Je souhaite que la France prenne position clairement pour la reconnaissance d’un Etat palestinien, souverain et viable, lors de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies en septembre prochain. Le temps est venu, enfin, de considérer la Palestine comme un pays, les Palestiniens comme un peuple, avec Jérusalem-Est comme capitale. C’est la seule voie possible. Espérons qu’elle soit empruntée, un jour, par une nouvelle Gauche israélienne…

Pour plus d’information :

http://www.t-j.org.il//Portals/26/images/Imminentdemise_MR.pdf

 

 

 

 

 

 

 

info portfolio

Séance d'ouverture des Assises Salam FAYYAD, Premier ministre de la Palestine Centre Corée du Sud-Palestine à HEBRON Passage du Mur à Bethléem Mont des Oliviers Esplanade des Mosquées à Jérusalem Centre Corée du Sud-Palestine à HEBRON Avec Mme la maire de Ramallah, Janette Michael Colonisation israélienne à Hébron Hébron - Tourelle avec soldats israéliens Avec Hassan BALAWI, conseiller au Ministère des Affaires étrangères de la (...) Portrait à Hébron de Mahboud ABBAS, Président de la Palestine La rue des Martyrs à HEBRON Colonie israélienne à Hébron Mur israélien de colonisation à Hébronation Passage à Hébron vers la colonie israélienne "Free Palestine" à Hébron Mur israélien de colonisation à Hébron Soldats israéliens au sud de Hébron Zone de passage du "Mur" à Bethléem pour les Palestiniens

A l’Assemblée Nationale

Medias

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

Mentions légales | | Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-SA