Actu

Question Orale Sans Débat : Politique industrielle

 

mardi 26 février 2013, par Gwendal Rouillard.

Ma question posée ce jour (26 fév. 13) à Arnaud MONTEBOURG, Ministre du Redressement productif.

Monsieur le Ministre,
Ma question porte sur la stratégie du Gouvernement en matière de politique industrielle et en particulier sur 3 volets.

Le premier volet concerne la mise en cohérence entre les filières industrielles dites « stratégiques », le rôle du Conseil National de l’Industrie, et les différents outils de financement de l’Economie : Crédits d’Impôt Innovation, Banque Publique d’Investissement, Pôles de compétitivité, Fonds régionaux d’Investissements, etc.

Le deuxième volet concerne la dimension maritime, véritable pierre angulaire de la « Croissance bleue » que nous appelons de nos vœux. Comme vous le savez, le maritime repose sur plusieurs piliers : construction navale, réparation navale, pêche, énergies marines, secteur offshore, transports, ou encore nautisme.

A titre d’exemple, je rappelle que la cinquantaine d’entreprises membres du Cluster maritime français pèse 52 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an et représente 310 000 emplois.

Le troisième volet concerne la dimension territoriale. J’appelle cela « la République des Territoires », ou comment les Territoires participent des nouveaux leviers de croissance. Je pense, notamment, aux liens à renforcer entre les grands groupes, les PME, les grandes écoles, les universités, les lycées et bien évidemment, les collectivités.

Monsieur le Ministre, merci de nous éclairer sur ces trois volets qui caractérisent, je le sais, votre politique industrielle.

A l’Assemblée Nationale

Medias

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

Mentions légales | | Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-SA