Actu

Pour la création d’emplois et le progrès social : les nouvelles mesures de soutien à l’Investissement

 

lundi 13 avril 2015, par Gwendal Rouillard.

La reprise se fait sentir mais pour l’accélérer, nous devons encourager l’investissement. C’est pourquoi le Président de la République et le Premier ministre ont présenté de nouvelles mesures estimées à 2,5 milliards d’€ sur 2015-2017, dont 500 millions dès cette année, pour soutenir l’investissement public et privé.

Les principales mesures se déclinent sous 4 axes essentiels :

• La stimulation de l’investissement des entreprises :

- Un avantage fiscal exceptionnel pour les entreprises qui investissent entre le 15 avril 2015 et le 15 avril 2016 (amortissement de 40 % du prix de revient de l’investissement) ;

- Le renforcement des moyens d’intervention de la BPI en matière de prêts de développement au PME et ETI (8 milliards d’ici 2017) ;

- L’accentuation de l’orientation de l’épargne des Français dans les entreprises qui investissent ;

• La stimulation de l’investissement des ménages :

- Prolongation du crédit d’impôt transition énergétique en 2016

- L’accélération de la réalisation de travaux de rénovation énergétique dans l‘habitat (aides de l’ANAH, crédit d’impôt pour la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro) ;

- Mise en place depuis le 1er avril d’un nouveau bonus pour l’achat de véhicules électriques et hybrides.

• La stimulation de l’investissement public :

- Accélérer l’investissement dans les régions (accélération de l’exécution des investissements structurants dans le cadre des CPER, élargissement du champ de la contractualisation) ;

- Relancer l’investissement des collectivités territoriales (groupe de travail AMF, solution de préfinancement à taux zéro via la CDC, conférences régionales de l’investissement public dans les 2 mois) ;

• Pour le progrès social :

- Création d’un compte personnel d’activité (regroupement des droits individuels des actifs afin de sécuriser leurs parcours professionnels).

-  Présentation du projet de loi relatif au dialogue social et à la création de la prime d’activité le 22 avril prochain : représentation salariale mieux adaptée à la taille de l’entreprise, création de la prime d’activité qui remplace le PPE et le RSA activité qui sera versée aux salariés qui touchent jusqu’à 1400 euros par mois.

Des engagements forts et clairs de notre Gouvernement au plus près des préoccupations de la population que je vous invite à découvrir en détail dans le dossier de presse ci-joint.

 

 

 

 

 

 

 

Mes combats

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

Mentions légales | | Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-SA