Actu

La France garde un haut niveau de protection sociale

 

vendredi 31 octobre 2014, par Gwendal Rouillard.

Lors des discussions qui ont précédé le vote du projet de loi sur le financement de la Sécurité sociale, beaucoup de contre-vérités ont circulé. Pourtant, je tiens à rassurer parce que ce projet de loi est équilibré. Il permet de concilier justice sociale, pérennité de notre modèle social et baisse du déficit de 3,2 milliards d’euros en 2015.

Lorsque la gauche est arrivée au pouvoir en mai 2012, notre système de protection sociale était durement touché et il n’était plus garanti dans la durée. Aussi, ces deux dernières années, nous n’avons cessé d’accélérer les réformes et de faire en sorte que toutes les générations soient protégées.

Je pense à la possibilité de partir dès 60 ans à la retraite pour les carrières longues, à un meilleur accès aux soins, à la réhabilitation de l’hôpital public et du service public dans les territoires, au soutien à toutes les familles...

Le Budget 2015 va dans ce sens. Nous avons pris plusieurs décisions importantes : modulation des allocations familiales en fonction des revenus, suppression des franchises médicales pour plus de 1 million de personnes, création de places de crèches, création de centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic gratuit des infections...

Je vous propose de prendre connaissance de nos actions dans le détail par les deux fiches que vous trouverez attachés à ce message. Nous nous mobilisons chaque jour pour la protection sociale des Français-es.

 

 

 

 

 

 

 

A l’Assemblée Nationale

Mes combats

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

Mentions légales | | Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-SA