Actu

L’ANI : une première pierre à l’édifice de la démocratie sociale

 

lundi 4 mars 2013, par Gwendal Rouillard.

L’accord interprofessionnel sur l’emploi, conclu le 11 janvier dernier entre les partenaires sociaux, marque une étape importante dans la construction d’un nouveau dialogue social dans notre Pays.

Il entérine la méthode depuis longtemps défendue par le Président de la République et par le Gouvernement qui repose sur la concertation et la responsabilité.

Je tiens à saluer le travail des organisations syndicales qui permet des avancées remarquables dans la protection des salariés et de leurs parcours, notamment grâce à la création d’un compte personnel de formation, la garantie d’une complémentaire santé, l’encadrement des conditions d’utilisation du travail à temps partiel, les droits au chômage transférables, la meilleure taxation des CDD ou l’entrée des représentants de salariés dans les conseils d’administration des grandes entreprises.

Le projet de loi de sécurisation de l’emploi sera bientôt examiné à l’Assemblée nationale et les parlementaires veilleront à travailler à la fois en respectant l’équilibre de l’accord et en entendant les inquiétudes qu’il a pu susciter, conscients des efforts qu’il nous faudra encore faire, ensemble.

Lien média :

Tribune "l’appel des 100" sur le site internet du JDD

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

Mentions légales | | Contenu sous licence Creative Commons CC-BY-SA