Actu

« Budget de la Défense : J’en appelle au Président de la République »

 

mercredi 20 mars 2013, par Gwendal Rouillard.

A l’heure où se déroulent les premières discussions budgétaires, je suis très préoccupé par les scénarii envisagés par Bercy en matière de budget de la Défense.

En voici les raisons :

-  Notre pays doit impérativement garder son ambition stratégique – qui s’exprime notamment par son droit de veto à l’ONU – et y conférer les moyens adaptés et opérationnels.

-  Je trouve totalement incohérent de vouloir sabrer l’outil de la Défense nationale par rapport à la décision d’intervenir militairement au Mali et à notre nouvelle stratégie en Afrique.

-  Je considère fondamental de mettre en cohérence le projet de Livre Blanc et la future Loi de Programmation Militaire. Nous devons mettre en adéquation notre doctrine et nos capacités humaines et matérielles.

-  Les scenarii de Bercy auraient des répercussions inacceptables pour notre Industrie de Défense, ses 320 000 emplois, ses 4000 PME et sa capacité d’innovation et d’exportation de plusieurs milliards d’euros.

-  Je rappelle que la Défense et son Industrie représentent pour nos territoires un fort levier de croissance et d’investissement indispensable à la France dans son ensemble.

L’effort légitime de maîtrise de la dépense publique ne doit, en aucun cas, nous faire renoncer à la place de la France sur la scène internationale et à son potentiel d’industries, d’emplois, et d’innovation.

J’en appelle au Président de la République et au gouvernement.

Liens presse :

 

 

 

 

 

 

 

A l’Assemblée Nationale

Medias

Mes combats

Thèmes

S'abonner

Rechercher

 

À lire également

    Crédits

  • Site réalisé par Tailleur de Web et propulsé par SPIP.
  • L'habillage graphique est une adaptation du thème "Fusion" de Digitalnature.